113, avenue de la division Leclerc 93700 Drancy

Mis à jour le Jeudi 18 avril 2019 à 17h36

Comme pour tout véhicule, le choix d’une assurance deux-roues peut être un véritable casse-tête. Qu’est-ce qui est obligatoire ? Quelles sont les formules qui existent ? Quelles options choisir ? Comment payer moins cher ? Les conseils pour prendre la bonne décision.

Le minimum vital

Comme en voiture, il est indispensable de s’assurer pour rouler en moto ou autre deux-roues. Légalement, l’assurance au tiers est le minimum obligatoire. Il s’agit d’une assurance responsabilité civile qui couvre les dommages subis par un tiers (y compris le passager) en cas d’accident. Si vous êtes responsable d’un accident et blessez quelqu’un ou endommagez un bien, votre assurance prendra donc en charge les dommages. Cette assurance s’adresse aux petits budgets, mais si vous possédez une moto de valeur, il est conseillé de choisir une assurance tous risques, plus coûteuse mais évidemment plus complète : les dégâts et réparations sur la moto seront pris en charge.

Bien s’équiper pour bien s’assurer

C’est la loi : les conducteurs de deux-roues motorisés de plus de 50 cm3 doivent porter un EPI (Equipement de protection individuel) comprenant un casque, des gants, et un pantalon, le tout respectant les normes françaises ou européennes. Votre assurance peut exiger que vous soyez bel et bien équipé et en cas d’accident, vous devrez prouver que vous portiez bien ces accessoires pour pouvoir prétendre à une indemnisation. Certains contrats imposent des protections supplémentaires, telles que des bottes. Renseignez-vous auprès de votre assureur ou de l’intermédiaire auquel vous faites appel pour rechercher une assurance : il vous dira quelles sont les conditions du contrat que vous devez respecter.

Le choix de l’antivol

Un vol de deux-roues toutes les 8 minutes… Pas étonnant que les assureurs cherchent à éviter cela pour le vôtre, cela leur coûterait cher ! Certaines assurances recommandent, voire exigent, un modèle d’antivol en particulier pour lutter contre ce problème. Quelques possibilités : l’alarme, qui n’empêche pas le voleur de partir avec votre moto mais vous alerte ;

Partenaires Assurance